e-shop / Collection

Sale

STUART N°31- MARS/AVRIL 22

À l’heure où se clôture ce nouveau numéro, nos pensées vont tout droit au peuple ukrainien, qui, comme aux temps des périodes les plus sombres de l’histoire de l’Europe, subit l’invasion injustifiée de son territoire par un voisin ayant perdu le sens élémentaire de la raison. La passerelle est pourtant toute trouvée avec le thème central de la nouvelle exposition de Shepard Fairey, rencontré à Rome. Son militantisme percutant de front le flanc de nos dirigeants politiques, prônant la démocratie et l’écologie pour la planète, dont, rappelons-nous, nous sommes tous locataires.
Un pessimisme malheureusement ambiant qui sera contrebalancé par le sourire si reconnaissable de l’artiste chinois YUE MINJUN. À sa manière, n’est-il également un observateur critique de ce monde où le fruit outrancier de l’irrationalité n’en finit jamais son ascension démesurée ? Force est de constater, qu’il nous amène, avec sa vision unique, à nous interroger au travers du prisme puissant de ses personnages au faciès, à tort, faussement dociles.
Besoin de hauteur et d’espace grâce au talentueux Guido Van Helten dont les fresques héroïques nous ramènent à notre statut d’humain. Son gigantisme, mixé à un perfectionnisme extrême, nous fait chavirer au coeur de notre propre condition. Et de l’altitude, il nous en faudra. D’ailleurs, que serait l’homme sans LA
femme, personnage au centre de l’oeuvre de la muraliste espagnole Lula Goce, qui, s’émancipant des carcans étouffants, dépeint la féminité dans toute sa splendeur.
Nous irons aussi à la rencontre de Hugo Kriegel dont l’originalité du concept déployé lors de ses différents voyages nous fait prendre pleine conscience de notre existence au fil du temps, ce métronome volatile implacable qui régit chacun de nos mouvements. Il sera également et encore question de temps avec la découverte de Seny, pour qui le très jeune âge n’influence en rien son immense talent.

Enfin, last but not least, nous achèverons ce numéro par la dernière visite de la friche « In Da Friche » où de nouveaux experts sont venus graver leurs blazes.

8,70

Catégorie :