e-shop / Collection

Sale

STUART N°29 NOV/DEC 21

À l’heure où semble s’annoncer pas-à-pas la cinquième vague de cette pandémie qui nous pollue la vie depuis bien trop longtemps, les enseignes des galeries se rallument et de plus en plus d’événements se programment, pour notre plus grand plaisir. Fidèle au poste en linéaires et ce depuis plus de 5 ans, Stuart se doit d’apaiser cette pesante ambiance en vous emmenant dans son sillage aux travers des univers qui nous donnent espoir, grâce à la création artistique.

En avant-première découvrez les coulisses des préparatifs du prochain solo show parisien du talentueux artiste Hom Nguyen, «drippeur » et portraitiste à la sensibilité exacerbée dont nous vous avions dévoilé les facettes en 2018.

Pénétrez l’univers si caractéristique de Dave Pollot qui détourne les icônes de la société consumériste avec une poésie pop art affirmée, évoquant les grands classiques de la peinture moderne.

Besoin de fraicheur avec l’ultra réalisme de l’anamorphique Leon Keer et ses éblouissants trompe l’œil qui nous feraient tous retomber en enfance.

Réalisme tout aussi affirmé pour David Rice et sa lutte contre le réchauffement climatique. Son art est dédié aux beautés que nous offre la nature de notre généreuse planète et que l’homme s’évertue malheureusement à saccager, sans se soucier du lendemain – une ode à la vie pourtant abimée chaque jour un peu plus par l’humain. Ses paysages naturels comme seule aire de jeu pour son art.

Apologie de la nature qui nous amène légitimement au Canada à la rencontre du géométrique Mediah dont la maitrise du sentiment de vitesse émergeant de ses œuvres est identifiable à une certaine mécanique quantique.

Nous fêterons également nos retrouvailles avec Julien Raynaud, révélé dans notre 5ème numéro, chez qui il est également question de géométrie, de cubisme et d’amour. Son parcours et sa maturité acquise dévoilés en toute confidentialité.

Et nous clôturerons cette édition par l’originalité du support sur lequel Antoine exprime ses aptitudes incontestables grâce à la savante utilisation de ponceuses et autres détonants chalumeaux sur bois brulé. Un rendu hors norme qui séduira même les plus classiques des amateurs.

Aussi, vous souhaitant un bon numéro et une excellente lecture, nous ne pourrons que vous inviter a prendre encore bien soin de vous.

8,70

Catégorie :