e-shop / Collection

Sale

STUART N°15 MARS/AVRIL 19

Le printemps arrive à grands pas et un vent d’air frais souffle sur l’actualité artistique. L’heure est au changement, à la remise en question et surtout au renouveau. L’art est un jouet qu’il faut parfois casser pour mieux le réinventer.

Swoon ouvre le bal tout en sagesse, dans une interview intime elle nous annonce un changement de direction dans son art, abandonnant une pratique afin d’en adopter une toute nouvelle. Quant à Niels Meulman, Shoe pour les initiés, il s’écarte du calligraffiti, discipline dont il est pourtant à l’initiative, pour se plonger entièrement dans l’épaisseur de la peinture. La californienne Hueman nous explique comment elle s’est réinventée, renonçant à la retouche de photos de playmates pour se consacrer à la réalisation de fresques gigantesques.

Côté institutionnel, une visite de la dernière exposition du MIMA de Bruxelles nous permet de faire un pas de côté et de prendre le temps d’appréhender les cultures urbaines d’un nouvel oeil. Transition également dans les Caraïbes, à La Havane, si longtemps tenue à l’écart de la culture globalisée, où l’on assiste à une douce mutation culturelle malgré l’embargo des Etats-Unis. Autre approche, Tobias Kroeger et Nawer dialoguent sur leur approche respective de la peinture, plus nourrie par les architectures qui les entourent que par le graffiti dont ils sont pourtant issus.

Cependant, certaines choses ne changent pas… et tant mieux ! Jace garde tout son humour et continue de faire voyager son Gouzou à travers le monde pour le plus grand plaisir de tous. A la surface de plus en plus de fresques king size émergent dans les grands espaces. Et bien que de plus en plus populaire, l’urbex reste une pratique toujours aussi mystérieuse réservée aux rares initiés. Descente en sous-sol avec Jonk, en toute clandestinité. Ce nouveau numéro vous invite ainsi à découvrir les formidables mutations dont l’art fait l’objet, signe qu’il est sans conteste en perpétuelle effervescence !

8,70

Catégorie :